Portraits pochés

Publié le par Brigitte Industrie

Pour la dernière exposition en l'an de grâce 2011, la galerie Brigitte Industrie accueille le projet du Foyer de Jeunes Travailleurs La Motte Baril, voisin de l'Élaboratoire :

 
Portraits pochés
Série de pochoirs réalisés par les résidants du foyer durant des ateliers qui ont eu lieu au cours de l'année 2011.
EXPOSITION du 08 au 21 déc.
*** Vernissage le 08 déc. à 19h ***
Horaires d'ouverture :
tous les jours 14h – 18h sauf le lundi


http://dl.dropbox.com/u/41924040/affiche-decembre-01.jpg

  
« Qu'est-ce qu'un pochoir ? Voici la définition du dictionnaire : lame découpée selon les contours d'un ornement, d'un caractère, etc... et permettant de reproduire celui-ci en frottant avec une brosse, un pinceau imprégné de couleur, les parties ajourées.
  
Cette technique utilisée au départ par des décorateurs, a été démocratisée dans les années 80 par des artistes pochant à l'aide de bombes de peinture leurs créations artistiques sur les murs des villes. Avec le recul, nous sommes autorisés à penser que le pochoir a existé dès l'aube de l'humanité : il suffit de regarder ces fameuses empreintes de mains pochées sur les parois des grottes préhistoriques pour s'en rendre compte. Aujourd'hui encore quelques artistes comme Banksy ou Obey utilisent toujours le même procédé.
 
Les portraits pochés par les résidants du FJT et exposés au"48" sont des portraits d'artistes, des autoportraits et quelques autres pochoirs libres. »

Gilles Trotin, animateur socio-culturel

Commenter cet article