Guillaume Borde

Publié le par Brigitte Industrie

  L’ensemble des travaux repose sur une volonté d’explorer/exploiter la capacité du son à constituer un environnement, parce que, comme le fait très justement remarquer Alvin Lucier, "les ondes sonores doivent bien aller quelque part une fois qu’elles ont été émises".

   Le son se déploie dans un volume, un espace qui le fait réagir et y réagit. Cette relation d’interraction, tangible ou non, entre inévitablement dans la perception que nous avons du son et de l’espace.
Le phénomène sonore peut ainsi s’envisager comme un outil de connexion, avec le milieu architectural/spatial dans un premier temps mais aussi avec l’activité d’un lieu, qui peut aussi bien jouer de manière subtile que décisive sur la nature de ce qui est donné à entendre.
   Un point de tension émerge dès lors entre l’objet sonore à proprement parlé (le son lui même) et le dispositif visuel qui l’accompagne. Ce dernier est, dans la grande majorité des travaux, constitué du strict nécessaire au fonctionnement technique de la pièce.
   La relation entre le sonore et le visuel se conçoit donc dans un rapport de référencement réciproque qui peut être très littéral ou plus abstrait, sans qu’il faille pour autant dissocier ces deux aspects de propositions qui se veulent avant tout des environnements.

Les propositions peuvent prendre la forme d'installation comme celle d'évènement.

 

 

Guillaume-Borde 0502

Guillaume-Borde 0461 

 

Comme un oiseau

   Quatre sections de câble en acier sont mis en vibration à l'aide moteurs préparés. Les fréquences de vibration des câbles se transmettent patiellement à leurs support (murs plafond, éléments d'architecture).

 

 

Ecouter un enregistrement (1'30'').

 

 

 

 

 

zone RCR 

 

Sirènes.

    Le premier mercredi du mois de juin 2008 une fréquence très   proche de la fréquence émise par les sirènes du Réseau National d'Alerte à été difusée sur Radio Campus Rennes (zone d’émission ci-dessus).
La fréquence émise par la radio à été choisie pour générer un phénomène de battement qui interfère avec le son de la sirène.

 

 

 

E&F rush HI8 0004 E&F rush HI8 0006 E&F rush HI8 0002 E&F rush HI8 0003

E&F rush HI8 0008 E&F rush HI8 0009 E&F rush HI8 0005-copie-1 E&F rush HI8 0001

 

plan install sda

 

Hi8

    Un groupe électrogène alimente une caméra, qui filme le groupe ; l'image filmée est projetée dans la pièce attenante. 

L'espace de la galerie est en sous-sol.

 

 

Voir le site.

  Télécharger un pdf

 

Publié dans ATELIERS

Commenter cet article